close menu

Blog

Composant

Un ginseng n’est pas l’autre

Le Panax ginseng a une influence positive sur votre endurance physique et mentale. Ce bijou des soins de santé orientaux aide à renforcer la résistance naturelle et soutient votre vitalité, votre concentration et votre mémoire.

La racine du Panax ginseng est utilisée depuis des milliers d’années en médecine orientale pour soutenir de façon proactive la santé et la vitalité. Panax vient du grec : ‘pan’ signifie ‘tout’ et ‘axos’ signifie ‘guérison’. Un nom prometteur pour une plante aux caractéristiques exceptionnelles.

Un ginseng n’est pas l’autre

Comment est produit le Panax ?

On trouve le Panax ginseng dans les forêts ombragées des montagnes d’Asie de l’Est. Toutefois, la plante est aujourd’hui rarement retrouvée à l’état sauvage en raison de son utilisation à outrance au fil des années. La culture du Panax ginseng exige énormément d’entretien. Habituellement, la plante est cultivée pendant 4 à 6 ans avant d’être récoltée à des fins médicinales. Après 5 ans, le nombre de ginsénosides diminue. 8 Ensuite, les champs doivent être laissés en jachère pendant environ 10 ans avant de pouvoir être à nouveau cultivés. Le Panax ginseng est une plante fragile. Dans les cultures normales, des pesticides et des fongicides sont généralement utilisés pour ce genre de plantes. Avec pour conséquence des produits chimiques et des métaux lourds indésirables.

Heureusement, des méthodes novatrices et moins dommageables pour l’environnement sont constamment recherchées pour cultiver cette plante.

Le Panax ginseng est produit par une entreprise belge qui utilise une technique novatrice : l’hydroponie. Cette méthode permet de contrôler strictement les conditions de culture, de ne pas utiliser de pesticides ou d’engrais et de ne pas épuiser les sols. Et ce sans perte de qualité ou de teneur en ginsénosides nobles, bien au contraire.

Principes actifs du Panax Ginseng

Les ginsénosides sont généralement considérés comme les principes actifs de cette plante. Toutefois, il ne faut pas oublier les polysaccharides. En effet, ils jouent également un rôle important dans de nombreuses applications.

Que sont les ginsénosides ?

Le terme ‘ginsénosides’ couvre une classe de molécules que l’on trouve couramment dans le ginseng. Ces molécules sont des saponines stéroïdiennes. Les ginsénosides sont pour la plupart des molécules amphipatiques, c’est-à-dire qu’ils ont à la fois des propriétés hydrophobes et hydrophiles.

Selon la différence de position et de quantité dans les groupes sucre, les ginsénosides sont divisés en 3 types : le protopanaxadiol (PPD), le protopanaxatriol (PPT) et les ginsénosides de type acide oléanolique. Il existe plus de 100 ginsénosides différents. Les ginsénosides classiques peuvent être réduits à la plus petite molécule de base en séparant les groupes malonyle, acetyle et sucre. Ces plus petites molécules, séparées des grands groupes sucre, sont nommées ginsénosides nobles ou ‘rares’. Différentes études ont attribué une bioactivité plus élevée aux ginsénosides ‘rares’.

Les ginsénosides ‘rares’ ou nobles ne sont par nature présents qu’en faible quantité dans le ginseng. C’est pourquoi les ginsénosides classiques doivent être transformés de différentes manières en leur forme la plus petite, leur forme noble.

Conformément à la tradition coréenne, les racines de ginseng récoltées sont légèrement étuvées. C’est ainsi que l’on obtient le ‘ginseng rouge’. En plus du changement de couleur du ginseng blanc au ginseng rouge, les ginsénosides se transforment également en ginsénosides ‘rares’, ce qui augmente la bioactivité. Les molécules classiques peuvent également être transformées en ginsénosides nobles par les bactéries intestinales. Toutefois, la transformation de la forme classique à la forme ‘rare’ n’est pas toujours effectuée aussi efficacement par les bactéries intestinales. C’est pourquoi il est important que la poudre de ginseng contienne déjà un taux élevé de ginsénosides ‘rares’.

Pourquoi ces ginsénosides ‘rares’ ou nobles sont-ils importants ?

Ces ginsénosides nobles sont plus facilement assimilés par l’intestin que les ginsénosides classiques puisqu’ils sont devenus plus petits, à la suite de la séparation des groupes sucre, par rapport aux grandes structures des ginsénosides classiques. Si les molécules ne sont pas assimilées par l’intestin, elles ne peuvent plus avoir d’effet sur l’organisme.

Quelle est la différence entre une poudre Full-Spectrum et un extrait ?

Une poudre Totum contient la matrice nutritionnelle complète de la racine, y compris plusieurs polysaccharides. Ces polysaccharides indigestes ont un effet prébiotique et donc une influence positive sur la flore intestinale. Enfin, l’influence positive des polysaccharides sur la flore intestinale se traduit également par une meilleure transformation des ginsénosides classiques en ginsénosides ‘rares’.

Un ginseng n’est pas l’autre
ginseng
Voulez-vous rester informé? Abonnez-vous à notre newsletter!